Le développement des futurs leaders avec Majed Abou Alkhir

Animatrice: Amanda Fleising - 2021 | 04 | 23

Épisode 4 : Le potentiel des gens avec Amanda

Dans ce balado, divers experts sont invités pour discuter des individus et des organisations pour atteindre leur plein potentiel.

Disponible sur toutes vos plateformes préférées :

Vous pouvez également voir l’entrevue sur notre chaîne YouTube. N’oubliez pas de vous abonner pour ne manquer nos prochains contenus!

Faire passer le développement du leadership au niveau supérieur

Partout en Amérique du Nord, des entreprises trouvent des moyens créatifs et inspirants de stimuler les talents et de mettre en œuvre des programmes de développement du leadership qui à la fois résonnent avec les participants et génèrent un retour sur l’investissement. Majed Abou Alkhir, un récent diplômé de John Molson School of Business et maintenant consultant à SAP Canada, est au cœur d’un de ces programmes aidant les futurs dirigeants à s’épanouir.

Le Conseil consultatif SAP

Cette année, Majed a été nominé pour être l’un des membres représentant SAP Canada au sein du Conseil consultatif SAP 2020/2021. L’objectif du conseil est d’aider SAP à attirer les meilleurs talents au Canada, à améliorer la culture d’entreprise et à faire en sorte que SAP offre un environnement dans lequel les gens se sentent mis au défi.

 

L’équipe SAP Canada est composée d’un groupe restreint de professionnels SAP: 14 talents émergents et 7 cadres supérieurs de partout au pays. «Les personnes sélectionnées ont le potentiel pour devenir de futurs leaders au sein de SAP», explique Majed. «Et utilisent également leurs compétences en leadership en dehors de notre organisation.»

Faire de la collaboration un objectif commun

Majed a été invité à choisir une initiative pour le programme de développement du leadership. La cohorte canadienne s’est mise sur un projet qui mènerait à l’amélioration de la société et améliorerait l’impact du SAP.

Dj Paoni, président de SAP pour l’Amérique du Nord (cité dans Forbes par Michael B. Arthur, 2019), estime que les millennials « veulent travailler dans un but plutôt que de chasser l’argent » et que « si ce sens du but s’estompe, ils passeront à un autre employeur ». Paoni poursuit en expliquant que les objectifs individuels varient et que « nous voulons que ces personnes soient pdg de leur propre carrière ».

« Nous avons décidé de faire un engagement de consultation, où nous pourrions aider un organisme sans but lucratif au Canada », a partagé Majed. « Nous avons choisi une entreprise et nous nous sommes chargés d’améliorer leurs opérations, en les aidant à se rapprocher un peu plus de ce qu’elles veulent être, bien sûr en utilisant la technologie étonnante que SAP a à offrir. » Les participants au Rising Talent Advisory Council peuvent également explorer les traits et les compétences en leadership personnel lorsqu’ils travaillent ensemble à l’initiative qu’ils ont choisie.

Dans l’article de 2017 de Robert Half intitulé « Comment créer un programme de développement du leadership réussi », il souligne que les responsables de programmes devraient tenir compte de ce que le leadership signifie pour leur entreprise. « Quels sont les traits que votre entreprise apprécie le plus chez ses dirigeants? Il cite des études qui ont révélé que des traits comme l’intégrité, l’équité et la détermination se hissent souvent au sommet de la liste comme les attributs les plus importants pour les chefs d’entreprise à posséder.

Les experts en développement du leadership de SuccessFinder ont fait des recherches sur les traits et les compétences dont les dirigeants et les futurs dirigeants ont besoin pour réussir. Comme on peut dans l’Échelle de progression du leadership, ils ont constaté que deux compétences en particulier, Naviguer dans la turbulence et Viser le dépassement professionnel sont nécessaires à tous les niveaux de gestion.

Donner un but aux dirigeants

Pour Majed, sa cohorte canadienne semble avoir atterri sur un projet qui lui parle, comme il l’explique avec enthousiasme : « Je suis vraiment excité de faire partie de ce projet parce que nous avons la chance de faire une réelle différence. L’organisation avec laquelle nous travaillons a été super collaborative. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec eux pour obtenir les données dont nous avons besoin.

L’enthousiasme de Majed pour le programme de développement du leadership de SAP pourrait être le résultat d’un alignement clair des valeurs de l’entreprise. L’outil Fit culturel de SuccessFinder aide les entreprises à élaborer et à développer une référence fit culturel personnalisée qui à son tour aide les organisations à soutenir les plans de gestion et de développement des talents avec des données comportementales. L’indice de référence est également utilisé pour l’embauche prédictive afin de s’assurer que les futurs dirigeants correspondent à la culture de l’entreprise.

« Ce qu’il y a de beau dans l’initiative du Conseil consultatif des talents, c’est que nous avons tous un background différent », explique Majed. « Que vous travaillez en tant qu’expert en vente ou professionnel du marketing, nos divers traits et compétences convergent et nous travaillons ensemble pour accomplir un but commun. »

L’organisme choisi collecte des fonds et sensibilise  une maladie importante. Majed a expliqué qu’à la suite de la publication du blogue, le nom de l’organisation n’a pas encore été partagé publiquement. Nous espérons rédiger un article de suivi pour donner suite à l’initiative ainsi qu’à l’implication de Majed dans le programme de développement du leadership de son entreprise.

 

Amanda Fleising
Écrit par
Amanda Fleising

Notre plateforme ne génère que les données les plus pertinentes. Tout comme notre infolettre.

Des nouvelles à ne pas manquer